Logo GIS
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte
Loupe

A venir

Les fréquentations maritimes militaires des Petites Antilles

Université des Antilles, campus de Schoelcher (Martinique)

Du jeudi 26 au vendredi 27 octobre 2017

Manifestations scientifiques

6ème congrès International d'Histoire Maritime

Ghent, Belgium

Du mardi 3 au vendredi 6 juillet 2012

Thème spécial : maritime and histoire globale

Proposals for sessions and papers must be submitted via http://www.imeha2012.ugent.be/ via paper submission.

All inquiries must be addressed to imeha2012@ugent.be


e-mail : imeha2012@ugent.be
[pdf] Dossier de candidature (50,77 ko)

Du mercredi 6 au vendredi 8 juin 2012
Defence-Sites-2012-CFP-1.jpg



Email submission
[pdf] Defence_Sites_2012_CFP.pdf (134,88 ko)

DES BANCS DE TERRE-NEUVE AU PATRIMOINE D’AUJOURD’HUI (XVIe-XXIe siècles)

FÉCAMP

Du vendredi 18 au samedi 19 mai 2012

Grande pêche

La Grande Pêche n’est plus aujourd’hui qu’une ombre s’effaçant au fil du vent. Pêcheurs portugais et espagnols fréquentent les abords du Groenland, les Malouins de la Grande Hermine ont obtenu des quota au large de la Norvège et des Spitzberg. L’activité se réduit de plus en plus, les Islandais gèrent fermement leurs droits de pêche, les Canadiens interdisent la pêche à la morue dans les eaux de Terre-Neuve et du Labrador. Il ne s’agit guère de regretter mais surtout de pratiquer un devoir de mémoire afin de gérer l’avenir. Pour cela, il faut préserver un patrimoine qui a animé les deux rives de l’Atlantique Nord pendant près d’un demi-millénaire.

En tout premier lieu, il convient de faire un inventaire qui par bien des aspects tient de l’inventaire à la Prévert : carte, plan, navire, turlutte, chalut, casquette, bulots, doris, grève, colonisation… L’espace est vaste et multiforme. Pour l’historien classique, les matériaux de base restent le livre, les plans, les revues, la photographie, les affiches, les archives. Comment les retrouver, existent-ils des bibliographies ou des inventaires exhaustifs, signalent-ils leur localisation géographique ? Où sont passés les plans des navires terre-neuviers ? La part de l’écrit est un élément fondamental, sa préservation, une nécessité.


Aujourd’hui, comment est exploité l’un des évènements incontournables du patrimoine de l’Atlantique nord ? Existe-t-il des bases de données, des sites internet, des revues, des ouvrages ou des expositions, des universités ont-elles engagées des programmes spécifiques de recherches alors que s’approche le 300e anniversaire du French Shore.


[doc] Appel_à_communication_5e_JGP.doc (94,00 ko)

La Piraterie au fil de l’Histoire : un défi pour l’État

Université de La Rochelle - Corderie royale de Rochefort

Du mercredi 9 au samedi 12 mai 2012

Thème: Sociétés littorales, Guerre navale, Risques et événements

Le colloque international « La Piraterie au fil de l’Histoire : un défi pour l’État » se déroulera à La Rochelle du 9 au 12 mai 2012. Il est conclusif du programme de recherche sur « la sûreté maritime à travers l’histoire » de l’Institut de recherch

Piraterie-Web2.jpg

Aux confins de l’histoire, de la géographie, de l’économie et de la diplomatie, la mer subit une criminalité qui lui est particulière, dont l’illustration la plus visible est la piraterie.

Depuis les années 1990, elle a « resurgi » dans les statistiques mondiales alors qu’elle semblait reléguée à des temps archaïques, à un passé révolu de la marine à voiles et de l’île de la Tortue, réduite à hanter les romans et les fi lms d’aventure. Ce nouvel avatar d’un phénomène immémorial et intemporel nécessite de dresser un « état des lieux » et d’interroger l’Histoire universelle, de l’Antiquité à nos jours, pour appréhender les réussites et les échecs des pratiques piratiques, les facteurs favorisant leurs émergences, la réalité des menaces qu’elles font peser sur la liberté des mers et les moyens de lutte mis en oeuvre par les États pour les éradiquer ou les contenir à un niveau supportable, le tout avec en arrière-plan la fi gure symbolique du pirate, chantre de tous les contre-pouvoirs.

Le colloque international, « La piraterie au fi l de l’Histoire : un défi pour l’État », à La Rochelle du 9 au 12 mai 2012, se donne pour objectif d’approfondir ces thèmes en vue d’explorer des pistes prospectives. Il a l’originalité de réunir, dans une optique

pluridisciplinaire, des chercheurs (historiens, géographes, politologues, économistes, juristes, littéraires), des experts des états-majors des armées et de la marine, des milieux industriels (armateurs, assureurs) et de la recherche appliquée.


e-mail : mickael.augeron@univ-lr.fr
Contact
[pdf] Programme_colloque_Piraterie.pdf (1,45 Mo)

Les sources du commerce atlantique

Université de Bretagne-sud, Lorient

Le vendredi 10 février 2012

Thème: Sociétés littorales, Echanges, Négoce, Défenses littorales, Economie maritime

1vignette.jpg

Depuis quelques années, le renouvellement de ce champ de recherche s'est fait autour de deux axes : Tout d'abord les ports, notamment les petits ports, et les circuits du commerce maritime à l’exemple du programme Navigocorpus. Ensuite une nouvelle approche des relations ultramarines en revisitant le concept d'Atlantic History par une remise en cause de la perspective « européocentrée » des relations eurasiatiques au profit de la problématique de la rencontre.
Nouvelles problématiques certes, mais qu'en est-il des sources mobilisées ? S'agit-il d'une nouvelle exploitation des sources existantes, et parfois peu exploitées, ou de la mise en oeuvre de nouveaux corpus, notamment étrangers ?
Introduction & modération : Gérard Le Bouëdec, Université de Bretagne-sud.
* Guy Saupin, Université de Nantes.
« L'étape africaine dans la traite négrière : Confrontation des journaux de voyage des Européens et des journaux de bord des capitaines négriers avec les sources archéologiques
et les sources orales mobilisées par les historiens et les ethnologues »
* Manuel Bustos-Rodriguez, Université de Cadix.
« La recherche sur le commerce atlantique en Espagne »
Discussion
* Pierrick Pourchasse, Université de Bretagne-occidentale.
« Navigocorpus et STR online, de nouveaux outils pour la recherche en histoire maritime »
* Philippe Hrodej, Université de Bretagne-sud.
« Les sources du commerce avec les Antilles sous le règne de Louis XIV »
Discussion
Conclusion : Christophe Cérino, Université de Bretagne-sud.


e-mail : christophe.cerino@univ-ubs.fr
[pdf] 2programme.pdf (1,82 Mo)

Les nouvelles orientations de la recherche en histoire maritime

Université de Bretagne-sud, Lorient

Le mardi 7 février 2012

Thème: Construction navale, Pêche, Marine et politique, Sociétés littorales, Environnement, Echanges, Négoce, Défenses littorales, Risques et événements, Muséographie, Economie maritime

vignette.jpg

Dans le prolongement du colloque « La recherche internationale en histoire maritime : essai d’évaluation » organisé par le GIS d’Histoire maritime en 2007 (publié dans la Revue d’histoire maritime n°10-11), ce séminaire se propose de faire le point sur les avancées de la recherche cinq ans plus tard et sur les nouvelles perspectives scientifiques en histoire maritime. Les communications couvriront les périodes moderne et contemporaine et les aires méditerranéenne et atlantique.
Introduction & modération : Christophe Cérino, Université de Bretagne-sud.
* Gérard Le Bouëdec, Université de Bretagne-sud,
« Le Gis d'Histoire maritime et les nouvelles orientations de la recherche depuis 2008 »
* Gilbert Buti, Université d’Aix-Marseille.
« Les hommes et la mer. Un bilan en marche dans l'espace méditerranéen
à l'époque moderne »
* Manuel Bustos-Rodriguez, Université de Cadix.
« Les nouvelles orientations de la recherche en histoire maritime en Espagne »
Discussion
* Bruno Marnot, Université de Bordeaux III.
« Histoire maritime, histoire globale et mondialisation à l’époque contemporaine »
* Jean-Louis Kerouanton, Université de Nantes.
« L'histoire des sciences et des techniques en histoire maritime : perspectives
de recherche »
Discussion
Conclusion : Sylviane Llinares, Université de Bretagne-sud.


e-mail : christophe.cerino@univ-ubs.fr
[pdf] 1programme.pdf (1,82 Mo)

L’environnement en mémoire : marqueurs, outils et perspectives

Université de La Rochelle

Le mardi 13 décembre 2011

Cette journée d'étude a pour objectif de provoquer une rencontre entre
archéologues et environnementalistes. Il s'agira d'envisager les indicateurs environnementaux
comme des passerelles entre les sciences humaines et les sciences naturelles
: comment des sources a priori biologiques ou environnementales, au sens
large, peuvent participer à une restitution historique d'un littoral ou plus globalement
d'un paysage et comment, réciproquement, les mobiliers archéologiques peuvent
aider à définir des évolutions environnementales ou à soulever des questions de cet
ordre.
e-mail : laurence.tranoy@univ-lr.fr
[pdf] programme.pdf (1,89 Mo)

Espaces maritimes, sociétés littorales et interfaces portuaires

Université de CAEN Basse-Normandie - Maison de la Recherche en Sciences Humaines

Le jeudi 8 décembre 2011

Séminaire annuel du Pôle pluridisciplinaire
Directeurs : Christophe BOUTIN, Jean-Louis LENHOF, Élisabeth RIDEL

icono2.jpg

Séance inaugurale en salle des actes SH 027

Matin (10h – 12 h) :
Jean-René DESMONTS, doctorant en droit public (CENTRE, Université de Caen) : « Énergie marine renouvelable et questions juridiques ».
Christophe BOUTIN, PR en droit public (CENTRE, Université de Caen) : « Commerce et puissance maritime dans le Testament politique de Richelieu ».
Après-midi (14h – 17 h) : Présentation des travaux 2010-2011 des étudiants en histoire maritime (Master 1 et 2).


e-mail : jean-louis.lenhof@unicaen.fr
[pdf] SémPOLMAR11-12.pdf (26,96 ko)

Colloque "La puissance au musée"

Université Paul Valéry - 19-20 octobre 2011

Du jeudi 20 au vendredi 21 octobre 2011
affiche-neptune.jpg


e-mail : patrick.louvier@univ-montp.3.fr
[pdf] Dossier (13,94 ko)

Histoire du sauvetage en mer. Du phare d'Alexandrie au satellite...

Palais des congrès de Royan

Du mercredi 15 au vendredi 17 juin 2011
icono1.jpg

Ces trois journées sont l’occasion d’explorer le thème du sauvetage en mer, sur la longue durée, de ses manifestations les plus spontanées aux institutions qui l’organisent aujourd’hui.

Une première grille d’analyse peut déjà se mettre en place autour
de quatre thématiques : La genèse de l’encadrement juridique du sauvetage passe par la mise en place d’un corpus de textes normatifs (Lois Rhodiennes, Rôles d’Oléron , ordonnances dédiées à la Marine, législation contemporaine). Quelles sont les bases que les pouvoirs ont peu à peu mises en place de l’Antiquité à nos jours et quelles permanences et mutations se dessinent autour de la prise en compte officielle du fait de sauver les navires, leurs équipages et les cargaisons ?
En second lieu, c’est la question de la mise en oeuvre de ces normes, à travers des équipements, embarqués (permettant
la survie, la communication, la signalisation de détresse, …) et édifiés à terre (phares, balises, stations et canots de sauvetage) qui pourra être examinée. L’histoire des actions, dans ses dimensions
factuelles, ses représentations voire ses mythes, constituera un autre d’angle d’approche. Enfin, l’histoire des institutions et des
sociétés de sauvetage, leur fondation, leur recrutement, leur place dans les sociétés maritimes, les formes de solidarité et de sociabilité qu’elles génèrent, leur prestige aussi, donneront lieu à une approche comparative entre les différentes puissances maritimes mondiales des Coast Guards à la SNSM.


e-mail : thierry.sauzeau@univ-poitiers.fr
[pdf] programme (1,48 Mo)

Page(s):  1  2  3  4  5  6  7  8 

©2011-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives