Logo GIS
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte
Loupe

A venir

Colloques

Colloque international : « Les marines de la guerre d’Indépendance américaine (1763–1783) : Leur mise en œuvre opérationnelle » -

Ecole Militaire-Paris

Du jeudi 7 au vendredi 8 février 2013

Thème: Construction navale, Marine et politique, Guerre navale

Commémoration du 230e anniversaire du Traité de Paix de Versailles (1783 – 2013)

sous la direction de :

Raynald de Choiseul-Praslin

Président de la Société des Cincinnati de France

Olivier Chaline

Professeur à l’Université de Paris Sorbonne, Paris IV

Directeur du Laboratoire d'Histoire et d'Archéologie Maritimes FED 4124


e-mail : cincinnati@free.fr
[pdf] Programme du colloque (1,08 Mo)

Marine et politique en France depuis 1789 : les enjeux locaux

UBS Lorient - Faculté des lettres

Du jeudi 18 au vendredi 19 octobre 2012

Thème: Patrimoine maritime, Sociétés littorales

Le colloque vise à mieux cerner l'enjeu politique que représente la marine militaire au sein des ports-arsenaux et des zones littorales, de 1789 au dernier tiers du XXe siècle à travers l’étude des rapports entre conflits et transactions existant avec les acteurs locaux et nationaux.
Via quelques études de cas emblématiques, il s'agira d'envisager des pistes de recherche permises par une approche articulant les différentes échelles, du local à l'empire en passant par le national.



e-mail : jean-baptiste.bruneau@univ-ubs.fr
programme colloque Marine et politique en France depuis 1789 : les enjeux locaux (1,69 Mo)

Marine & politique. Les enjeux locaux

Du jeudi 18 au vendredi 19 octobre 2012

Thème: Marine et politique

La marine militaire, que ce soit en tant qu’institution ou à travers ses différents personnels, est un acteur et un enjeu de la politique nationale. Au regard des moyens humains financiers et techniques qu’elle mobilise et des missions qu’elle assure, l’étude de son action ne saurait s’effectuer sans prendre en compte l’échelle locale, en particulier celle des ports militaires. Mais, si l’insertion locale de la marine militaire à l’époque moderne est assez bien connue, il n’en va pas de même pou



e-mail : jean-baptiste.bruneau@univ-ubs.fr
[pdf] Programme_Marine_et_politique_les_enjeux_locaux.pdf (268,63 ko)

La construction navale et ses objets : Nouvelles approches, Nouveaux outils

Université de Nantes - Château des ducs de Bretagne

Du jeudi 20 au vendredi 21 septembre 2012

Thème: Patrimoine maritime, Construction navale, Archéologie sous-marine

Dans un premier temps, le but de ce colloque est d’identifier les grandes périodes de basculement dans l’élaboration des modèles de la construction navale de l’antiquité à nos jours et sur un espace géographique que l’on souhaite étendu à de nombreuses aires culturelles du globe. Par ailleurs, cette manifestation souhaite centrer l’analyse sur le bateau stricto sensu quel qu’ait été son environnement d’évolution (fluvial, fluvio-maritime ou maritime).

En tenant compte des derniers apports de l’archéologie, des approches conjointes entre les historiens, les historiens des techniques et les historiens de l’art à partir des archives, des traités relatifs à la construction des navires et de l’iconographie afférente, l’ambition est d’élaborer une nouvelle grille de lecture de l’émergence des modèles de bateaux et des modalités de leur construction.


e-mail : jean-louis.kerouanton@univ-nantes.fr
[pdf] 1Programme_construction_navale.pdf (1,62 Mo)

Du mercredi 6 au vendredi 8 juin 2012
Defence-Sites-2012-CFP-1.jpg



Email submission
[pdf] Defence_Sites_2012_CFP.pdf (134,88 ko)

DES BANCS DE TERRE-NEUVE AU PATRIMOINE D’AUJOURD’HUI (XVIe-XXIe siècles)

FÉCAMP

Du vendredi 18 au samedi 19 mai 2012

Grande pêche

La Grande Pêche n’est plus aujourd’hui qu’une ombre s’effaçant au fil du vent. Pêcheurs portugais et espagnols fréquentent les abords du Groenland, les Malouins de la Grande Hermine ont obtenu des quota au large de la Norvège et des Spitzberg. L’activité se réduit de plus en plus, les Islandais gèrent fermement leurs droits de pêche, les Canadiens interdisent la pêche à la morue dans les eaux de Terre-Neuve et du Labrador. Il ne s’agit guère de regretter mais surtout de pratiquer un devoir de mémoire afin de gérer l’avenir. Pour cela, il faut préserver un patrimoine qui a animé les deux rives de l’Atlantique Nord pendant près d’un demi-millénaire.

En tout premier lieu, il convient de faire un inventaire qui par bien des aspects tient de l’inventaire à la Prévert : carte, plan, navire, turlutte, chalut, casquette, bulots, doris, grève, colonisation… L’espace est vaste et multiforme. Pour l’historien classique, les matériaux de base restent le livre, les plans, les revues, la photographie, les affiches, les archives. Comment les retrouver, existent-ils des bibliographies ou des inventaires exhaustifs, signalent-ils leur localisation géographique ? Où sont passés les plans des navires terre-neuviers ? La part de l’écrit est un élément fondamental, sa préservation, une nécessité.


Aujourd’hui, comment est exploité l’un des évènements incontournables du patrimoine de l’Atlantique nord ? Existe-t-il des bases de données, des sites internet, des revues, des ouvrages ou des expositions, des universités ont-elles engagées des programmes spécifiques de recherches alors que s’approche le 300e anniversaire du French Shore.


[doc] Appel_à_communication_5e_JGP.doc (94,00 ko)

La Piraterie au fil de l’Histoire : un défi pour l’État

Université de La Rochelle - Corderie royale de Rochefort

Du mercredi 9 au samedi 12 mai 2012

Thème: Sociétés littorales, Guerre navale, Risques et événements

Le colloque international « La Piraterie au fil de l’Histoire : un défi pour l’État » se déroulera à La Rochelle du 9 au 12 mai 2012. Il est conclusif du programme de recherche sur « la sûreté maritime à travers l’histoire » de l’Institut de recherch

Piraterie-Web2.jpg

Aux confins de l’histoire, de la géographie, de l’économie et de la diplomatie, la mer subit une criminalité qui lui est particulière, dont l’illustration la plus visible est la piraterie.

Depuis les années 1990, elle a « resurgi » dans les statistiques mondiales alors qu’elle semblait reléguée à des temps archaïques, à un passé révolu de la marine à voiles et de l’île de la Tortue, réduite à hanter les romans et les fi lms d’aventure. Ce nouvel avatar d’un phénomène immémorial et intemporel nécessite de dresser un « état des lieux » et d’interroger l’Histoire universelle, de l’Antiquité à nos jours, pour appréhender les réussites et les échecs des pratiques piratiques, les facteurs favorisant leurs émergences, la réalité des menaces qu’elles font peser sur la liberté des mers et les moyens de lutte mis en oeuvre par les États pour les éradiquer ou les contenir à un niveau supportable, le tout avec en arrière-plan la fi gure symbolique du pirate, chantre de tous les contre-pouvoirs.

Le colloque international, « La piraterie au fi l de l’Histoire : un défi pour l’État », à La Rochelle du 9 au 12 mai 2012, se donne pour objectif d’approfondir ces thèmes en vue d’explorer des pistes prospectives. Il a l’originalité de réunir, dans une optique

pluridisciplinaire, des chercheurs (historiens, géographes, politologues, économistes, juristes, littéraires), des experts des états-majors des armées et de la marine, des milieux industriels (armateurs, assureurs) et de la recherche appliquée.


e-mail : mickael.augeron@univ-lr.fr
Contact
[pdf] Programme_colloque_Piraterie.pdf (1,45 Mo)

Colloque "La puissance au musée"

Université Paul Valéry - 19-20 octobre 2011

Du jeudi 20 au vendredi 21 octobre 2011
affiche-neptune.jpg


e-mail : patrick.louvier@univ-montp.3.fr
[pdf] Dossier (13,94 ko)

Histoire du sauvetage en mer. Du phare d'Alexandrie au satellite...

Palais des congrès de Royan

Du mercredi 15 au vendredi 17 juin 2011
icono1.jpg

Ces trois journées sont l’occasion d’explorer le thème du sauvetage en mer, sur la longue durée, de ses manifestations les plus spontanées aux institutions qui l’organisent aujourd’hui.

Une première grille d’analyse peut déjà se mettre en place autour
de quatre thématiques : La genèse de l’encadrement juridique du sauvetage passe par la mise en place d’un corpus de textes normatifs (Lois Rhodiennes, Rôles d’Oléron , ordonnances dédiées à la Marine, législation contemporaine). Quelles sont les bases que les pouvoirs ont peu à peu mises en place de l’Antiquité à nos jours et quelles permanences et mutations se dessinent autour de la prise en compte officielle du fait de sauver les navires, leurs équipages et les cargaisons ?
En second lieu, c’est la question de la mise en oeuvre de ces normes, à travers des équipements, embarqués (permettant
la survie, la communication, la signalisation de détresse, …) et édifiés à terre (phares, balises, stations et canots de sauvetage) qui pourra être examinée. L’histoire des actions, dans ses dimensions
factuelles, ses représentations voire ses mythes, constituera un autre d’angle d’approche. Enfin, l’histoire des institutions et des
sociétés de sauvetage, leur fondation, leur recrutement, leur place dans les sociétés maritimes, les formes de solidarité et de sociabilité qu’elles génèrent, leur prestige aussi, donneront lieu à une approche comparative entre les différentes puissances maritimes mondiales des Coast Guards à la SNSM.


e-mail : thierry.sauzeau@univ-poitiers.fr
[pdf] programme (1,48 Mo)

L’occupation militaire des espaces littoraux et maritimes en Europe de l'époque moderne à nos jours

Château de Vincennes - Ecole militaire (Paris)

Du mercredi 16 au vendredi 18 mars 2011
Affiche-OME-Fr.jpg

L’ Agence nationale de la recherche soutient depuis 2007, un programme de recherche sur les occupations militaires en Europe de la fin de l’époque médiévale à nos jours. Dans le prolongement des différentes rencontres organisées dans le cadre de ce programme, les deux jours et demi du colloque visent à étendre la réflexion aux espaces maritimes et littoraux de la péninsule européenne et à prendre la mesure de l’impact de ces milieux particuliers sur les modalités de l’occupation militaire. Il conviendra de placer au coeur de la réflexion l’étroite imbrication des dimensions juridiques, techniques, économiques, culturelles et opérationnelles, certes propre à toute occupation militaire, mais sans doute accentuée par les spécificités de l’espace maritime et
littoral. Conformément à l’esprit du programme de recherche, cette
question sera étudiée dans une large perspective comparatiste en termes d’acteurs, d’espaces et de périodes.


[pdf] flyer_colloque_Paris.pdf (1,52 Mo)

Page(s):  1  2  3  4 

©2011-2018 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives