Logo GIS
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte
Loupe

A venir

Historique

     Créé en 2005 sous l’appellation de « Groupement d’intérêt scientifique d’histoire maritime », le GIS d’Histoire & Sciences de la mer a été refondé en 2015 pour ouvrir largement ses travaux sur les environnements maritimes et littoraux à la recherche interdisciplinaire.

Après avoir fédéré la recherche nationale en histoire maritime (2005-2009) puis s’être ouvert à l’international (2010-2014), les historiens se sont vu confiés par l’Institut national des Sciences humaines et sociales du CNRS la responsabilité de piloter cet élargissement vers les autres SHS et vers les sciences de la vie, de la terre et de l’environnement autour de l’objet maritime.

Dans le nouveau contrat quinquennal (2019-2023), le GIS regroupe 31 établissements représentés par 32 laboratoires universitaires, 8 écoles ou instituts, le Pôle de compétitivité « Mer Bretagne Atlantique » et la société Naval Group. Ce réseau qui associe près de 400 chercheurs français dont une centaine de doctorants compte 17 unités CNRS relevant de l’INSHS et de l’INEE (Aménagement, Archéologie, Archéologie sous-marine, Biologie marine, Droit public, Économie, Ethnologie, Géographie, Géomorphologie, Histoire maritime, Histoire des Sciences & Techniques, Histoire du droit, Histoire de l'environnement, Humanités numériques, Océanographie, Patrimoine, Sciences de gestion). À l’international, le GIS est représenté par 34 établissements en Europe (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, Grèce, Hollande, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Suède), en Amérique (Argentine, Canada, Chili, États-Unis), en Afrique (Maroc, Sénégal, Tunisie), au Proche-Orient (Liban) et au Japon.

 

Notre réseau fédère aujourd’hui 30 établissements français dont :

     18 Universités (Aix-Marseille, Antilles, Avignon, Boulogne-Littoral Côte d’Opale, Bordeaux III, Brest-Bretagne occidentale, Caen-Normandie, La Rochelle, Le Havre-Normandie, Lille III, Lorient-Bretagne sud, Lyon II, Montpellier III, Nantes, Nice-Sofia Antipolis, Paris-Sorbonne, Poitiers, Rennes I)

     12 établissements : Le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines du ministère de la Culture – Naval group - L'École normale supérieure de Lyon - L’École navale – L’Institut d’études politiques de Bordeaux – L’Institut universitaire européen de la mer de Brest - le Musée national de la Marine - Le Pôle Mer Bretagne-Atlantique – La station de biologie marine de Villefranche sur mer - Le Museum national d’histoire naturelle - le Département Marine du Service historique de la Défense - Le Service hydrographique de la Marine.

Le GIS d’Histoire & Sciences de la mer est labellisé par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) depuis 2010, qui lui apporte sa reconnaissance scientifique et son soutien financier.  Au total, c’est un effectif de 400 chercheurs français, dont une soixantaine de doctorants, qui se sont unis pour partager leur expertise en sciences sociales et environnementales du littoral et de la mer.

 

       Le GIS est ouvert à l’international, comptant déjà un réseau de chercheurs dans 34 établissements en Europe (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, Grèce, Holland, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Suède), en Amérique (Argentine, Canada, Chili, États-Unis), en Afrique du Nord (Maroc, Sénégal, Tunisie) au Proche-Orient (Liban) et au Japon :

University of Hull, King’s College London,  Institute of Historical Research-Technical University of Darmstadt, Universität Konstanz, Universiteit Gent, Consejo Superior de Investigaciones Científicas, Université de Cadix, Université de la Corogne, UNED de Madrid, Université de Las Palmas, University of Porto, Université Aristote, Université de Gröningen, Université d’Helsinki, Université de Bari, Université de Gênes, Istituto di Studi sulle Società del Mediterraneo, Università Politecnica delle Marche, Université de Palerme, Université d'Uppsala, Université Hassan II,  Université de Sfax, Université de Tunis, Université de Kaslik, Université de Dakar, Université de Rosario, Instituto de Arqueología Náutica y Subacuática du Chili, Université du Québec à Trois Rivières, Université de Moncton-Campus de Shippagan, Musée naval de Québec, University of NewYork, Waseda university.

 

C’est pour favoriser la dynamique de ces échanges interdisciplinaires nationaux et internationaux que vient d’être lancé ce portail web collaboratif :

www.histoire-sciences-mer.org
 

 



©2011-2021 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives