Logo GIS
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte
Loupe

A venir

Journée d'étude sur la maritimité XVe-XIXe s. - Univ. Paris 7 - 22 déc. 2017

Le vendredi 22 décembre 2017

Manifestations scientifiques

L’entreprise maritime dans le monde occidental. Essai de définition XVe-XXIe siècle

Université du Littoral, Boulogne : 10-12 mars 2016

Du jeudi 10 au samedi 12 mars 2016

Thème: Echanges, Economie maritime, Négoce

CRHAEL-HLLI EA 4030

COMITÉ D’ORGANISATION :
Eric ROULET, professeur d’histoire moderne à l’Université du Littoral
Christian BORDE, maître de conférences d’histoire contemporaine à l’Université du Littoral


COMITÉ SCIENTIFIQUE :

Eric ROULET, professeur d’histoire moderne à l’Université du Littoral
Silvia MARZAGALLI, professeure d’histoire moderne à l’Université de Nice Sophia Antipolis
Laurier TURGEON, professeur à l’Université Laval, Québec (CANADA)
Jean-Pierre POUSSOU, professeur émérite d’

affiche-entreprise.jpg

Après avoir désigné une « résolution hardie de faire quelque chose » (Furetière, 1690) mais aussi un dessein de conquête militaire ou politique, le mot « entreprise » a recouvert par métonymie au XIXe siècle (Académie française, 1832) une réalité bien plus ancienne, une structure économique. Ces différents sens ouvrent de larges perspectives dans le monde maritime, compris comme les sociétés, les économies et les cultures en rapport avec la mer. En prenant comme hypothèse que certaines caractéristiques de l’entreprise maritime ˗ quelle que soit sa taille ou sa destination ˗ se distinguent de celle de l’entreprise terrestre, il reste à définir plus complètement cette différence. Dans quelle mesure les conditions de chargement, les avaries et les fortunes de mer échappent-elles à la logique des transports terrestres et aux besoins de sécurité des terriens ? Les changements dans l’organisation maritime ˗ quils soient techniques (tanker), économico-politiques (pavillons de complaisance) ou sociaux (emploi de main d’œuvre sous qualifiée) ˗ doivent-ils être compris comme des transgressions des normes utilisées à terre ? C’est en complexifiant le questionnaire (J. C. Daumas, 2012), que l’on peut espérer trouver ces caractères originaux de l’entreprise maritime, au lieu de les réduire à de simples déterminants géographiques ou spatiaux (mer, port, littoral, hinterland, îles). Ces éléments conservent en revanche toute leur pertinence pour analyser la stratégie d’entreprise (Suárez-Bosa, 2004).

             Les problèmes des entreprises d’armement se posent le plus souvent en termes internationaux. Nous privilégierons les travaux qui proposent des synthèses, des comparaisons ou des études de cas, qui montrent comment les réalités se rapprochent ou s’écartent d’un « idéal type » de l’entreprise maritime 
e-mail : e.roulet@sfr.fr
[pdf] Télécharger le programme : (222,16 ko)

Afficher toute la rubrique


©2011-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives