Logo GIS
diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte
Loupe

A venir

Appels à communication

Appel à contribution - Colloque international "La résilience des villes-portuaires européennes: crises et réinventions (XVIe-XXIe siècle)"

Dunkerque (Halle aux sucres)

Du jeudi 17 au vendredi 18 mai 2018

Thème: Economie maritime, Patrimoine maritime, Ports, Sociétés littorales

Argumentaire

 

Les villes portuaires ont souvent été confrontées à des réinventions radicales qui témoignent de leur résilience, c’est-à-dire de leur capacité de résistance et de rebond après une crise grave. En première ligne face aux bouleversements de l’histoire que sont les guerres, les catastrophes naturelles, les révolutions politiques, les mutations technologiques et jusqu’à la globalisation contemporaine, ces villes ont connu des changements identitaires profonds. Les arsenaux et ports de guerre hier, les métropoles mondiales d’aujourd’hui en sont le témoignage. Le port est par conséquent un laboratoire où l’homme fait par la mer, pour la mer, contre la mer, et parfois sans la mer. Ce microcosme est un lieu de résonance de mutations plus globales. Ces mutations relèvent à la fois du champ culturel, avec notamment les représentations d’une société portuaire parfois interlope où l’imaginaire de l’aventure est associé à la mer, mais aussi de l’économique, du social et du politique. La réinvention d’un port militaire en port civil, d’un port colonial en port global, d’un port de transit en un lieu de transformation, d’un port actif en port patrimonialisé, avec des infrastructures portuaires parfois rejetées en périphérie, bouleversent l’identité de la ville portuaire sur les plans intérieur ou extérieur.

La question de la résilience, de la crise et de la réinvention invite à se concentrer sur trois types de thématiques qui peuvent être combinées :

- La ville-portuaire dans son environnement national et international.

- La morphologie paysagère et la société urbaine.

- La « crise en héritage ».

 

Retrouvez l’appel à contribution complet ici

 

Le colloque invite à se concentrer sur les mutations radicales et à dépasser le catalogue d’étude juxtaposées afin de privilégier -sans exclusive- les perspectives comparatistes. Il est ouvert aux contributeurs provenant d’autres champs disciplinaires (géographes, civilisationnistes, sociologues, urbanistes, spécialistes du patrimoine, anthropologues) pour autant qu’une approche historique soit adoptée.

Le colloque accueillera des contributions en français et en anglais. Une publication bilingue sous forme d’un volume collectif est prévu pour les papiers sélectionnés.

 

Merci de bien vouloir envoyer votre proposition longue de 3000 caractères/ 500 mots environ, accompagnée d’une courte biographie avant le 15 décembre à l’adresse suivante: colloquedunkerque2018@gmail.com.

 

Comité d’organisation et coordination scientifique : Christian Borde (Ulco-Hlli-Crhael), Jean- François Grevet (ESPE-LNF/CREHS), Sébastien Martin (Ulco-Hlli-Crhael), Laurent Warlouzet (Ulco-Hlli-Crhael).

 

Comité scientifique international : Gilbert Buti (Université d’Aix-Marseille, Telemme), Olivier Dard (Université Paris-Sorbonne, Sirice, Labex Ehne), Stéphane Durand (EHESS, Centre Norbert Elias), Caroline Le Mao (Université de Bordeaux 3, Cemmc), Luca Lo Basso (Université de Gênes, Italie), Bruno Marnot (Université de La Rochelle, Crhia, Labex Ehne), Amelia Polonia (Université de Porto, Portugal), Thierry Sauzeau (Université de Poitiers, Criham), Christoph Strupp (Institut de Recherche en Histoire Contemporaine de Hambourg, Allemagne), Pierre Tilly (Université Catholique de Louvain, Belgique), Béatrice Touchelay (Université Lille-Shs, Irhis).


e-mail : sebastien.martin@univ-littoral.fr

Afficher toute la rubrique


©2011-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives